Aide à l’engraissement : tous les élevages doivent pouvoir en bénéficier

Publié le par Jean Luc Guerbois

vacheLa professionnalisation de l’engraissement ne peut pas passer par des mesures discriminatoires

La France aurait notifié à la Commission Européenne une aide en faveur de la professionnalisation de l’engraissement au titre de l’article 68 du règlement 73 2009.

La Confédération Paysanne ne doute pas que les éleveurs de bovins viandes français aient besoin de soutiens spécifiques. D’autant que cette production sera la principale victime de la sècheresse 2011 en plus de subir des prix insuffisamment rémunérateurs.

Mais, la Confédération Paysanne ne comprend pas pourquoi une aide instituée dans la cadre de l’article 68 pourrait être réservée aux seuls ateliers d’engraissement d’une capacité supérieure à 50 places.

Cette aide de 60 euros par tête, si elle était réservée aux seuls ateliers supérieurs à 50 places serait une mesure totalement discriminatoire envers les éleveurs disposant d’un potentiel d’engraissement inférieur à ce seuil.

La Confédération Paysanne se réserve le droit d’user de tous les moyens pour faire cesser cette discrimination injuste socialement et économiquement inefficace.

 

Communiqué de presse de la confédération paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr/aide-engraisse-tous-elevages-doivent-pouvoir_69-actu_1860.php

Publié dans Agriculture et eau

Commenter cet article