Aide alimentaire : l’UE doit maintenir son aide aux plus démunis

Publié le par Jean Luc Guerbois

logo blancJusqu’à présent, 1% des fonds de la Politique agricole commune (PAC) était redistribué sous forme d’aide alimentaire dans tous les pays européens via le Programme Européen d’Aide aux plus démunis (PEAD).

La Cour de justice européenne a estimé que ce dispositif était illégal car il constituerait un détournement de l’objectif de la PAC. La Commission européenne souhaite donc réduire le PEAD de 75% en 2012, passant de 480 millions à 113 millions d’euros. Les conséquences d’une telle décision constitueraient une véritable déflagration sociale et rien qu’en France, ce sont plus de 4 millions de personnes qui seraient ainsi privées de ces aides.

Alors que l’on a besoin de plus de solidarité européenne, une remise en cause de cette politique est un très mauvais signal envoyé aux citoyens. De plus se défausser sur les Etats membres est un vrai recul alors que face à la crise nous avons vraiment besoin de plus d’Europe, tant en matière agricole qu’en matière économique et fiscale. Nos élus au Parlement européen ont porté ce message, de même que le groupe EELV au conseil régional d'Ile de France qui a directement interpellé François Fillon :

Voir les communiqués de Karima Delli, José Bové et du groupe EELV au Conseil régional IDF

Publié dans Société

Commenter cet article