Dominique Bussereau à l’origine des problèmes du trafic ferroviaire

Publié le par Jean Luc Guerbois

trainCommuniqué de presse

Le 14 novembre 2011

 

 

 

Groupe des élus au conseil régional

 

 

 

 

Dominique Bussereau à l’origine des problèmes du trafic ferroviaire 

 

Quand on voit Dominique Bussereau participer à une manifestation contre les problèmes actuels que subissent les usagers des trains de notre région, sous-entendant que le conseil régional porte la responsabilité de la suppression des arrêts à Pons (17), on croit rêver ! Quand on sait que ces arrêts concernent les TET dont l’autorité organisatrice des transports est l’Etat…

Le conseil régional, lui,  assure 12 TER dans un sens dont 8 arrêts à Pons et 13 TER dans l’autre sens dont 9 arrêts à Pons (+ 25% de développement d’offres en 2012 sur l’axe Bordeaux/ La Rochelle, côté Poitou-Charentes).

 

Les problèmes actuels ont une cause double : la mise en place du cadencement (les TGV au départ de Paris et Bordeaux partent ou arrivent à la même minute de chaque heure) et des travaux de grande envergure pour la rénovation du réseau ferré.

Ces deux chantiers nationaux simultanés ont été décidés par le gouvernement UMP et c’est donc bien la responsabilité de l’Etat qui est en cause.

 

Dominique Bussereau est à l’origine du cadencement avec son gouvernement qui en a décidé alors qu’il était ministre des transports malgré les réticences de Guillaume Pépy, directeur général de la SNCF, sur le temps imparti pour cette mise en œuvre.

Dominique Bussereau est, avec les gouvernements de droite, à l’origine du retard des travaux sur le réseau ferré (plus de 10 ans de retard ! On va donc passer de 400km/an à 1000km/an en rénovation).

 

Le conseil régional a essayé de trouver des solutions aux problèmes les plus compliqués pour les usagers et continue dans sa volonté de développer l’offre (globalement, +10% en 2012) et les arrêts, sur les créneaux accordés par Réseau ferré de France (RFF) et la SNCF.

 

Nous soutenons la mobilisation des usagers qui souhaitent un service public des transports de qualité et portons ces revendications auprès des représentants de l’Etat !

 

Françoise Coutant

Vice-présidente du conseil régional chargée des transports

Porte-parole du groupe des élus régionaux Europe écologie Les Verts

Publié dans Urbanisme

Commenter cet article