Etats généraux pour l'emploi et l'écologie Un premier séminaire fructueux

Publié le par Jean Luc Guerbois

Les 22 et 23 octobre à Paris, quelque 200 participants ont amené leurs expériences et leurs idées au premier séminaire des EGEE, dont l'objectif est de formuler des propositions pour réduire simultanément chômage et émissions de gaz à effet de serre. A l'initiative de cette démarche, Pierre Larrouturou, économiste et élu Europe Ecologie de la Région Ile-de-France, y avait invité les syndicats, des organisations patronales, des élus, des économistes et des philosophes. Chacun a exposé sa vision de la situation économique et écologique actuelle, avant de travailler en atelier sur les thèmes à traiter pour avancer vers des solutions concrètes. De nombreux correspondants des régions ont participé activement à ce séminaire, dont nos référents régionaux sur les EGEE, Mad Joubert et Robert Rochaud.
Eva Joly et Cécile Duflot ont apporté la conclusion de ces deux jours de réflexion très denses. Pour visionner les videos de leurs interventions et obtenir plus d'infos, rendez-vous sur le site des EGEE.

Vie du mouvement

*10-11 novembre : Visite au Parlement européen de Bruxelles d'une délégation de militants et élus du Poitou-Charentes.
*13 novembre : Assises constituantes du rassemblement des écologistes à Lyon.
*15 novembre à 20h30 : Réunion du groupe de travail régional sur les Etats généraux pour l'emploi et l'écologie. Au local des Verts-Europe Ecologie, 83 rue de la gare à Niort.
*16 novembre à 20h30 : Réunion du comité local des Deux-Sèvres. Au local des Verts-Europe Ecologie, 83 rue de la gare à Niort.
*18 novembre :
- Réunion sur les cantonales du comité local de la Rochelle-Ré-Aunis, à 20h30, au local des Verts-Europe Ecologie, 63, rue Quatrefages à La Rochelle.
- Réunion sur les cantonales du comité local de Saintes, à 20h30, salle Saintonge n°5.
- Réunion sur les cantonales du comité local de Rochefort, à 19h, au palais des congrès.
*25 novembre : AG de validation des candidatures aux cantonales en Charente-Maritime, à 20h30 à Rochefort.

 

A noter dans nos agendas...

Du 13 au 28 novembre : Quinzaine de la solidarité internationale dans le Bocage bressuirais (Deux-Sèvres). Un copieux programme de films, conférences, théâtre, tables rondes et même rallye pédestre, troc plante, soirées conviviales, etc. Toutes les infos sur le site d'Elan citoyen.

23 novembre à 19h : La réforme des collectivités locales : Conférence de Georges Gontcharoff à la maison des projets de Buxerolles (Vienne). Voir le flyer.

25 au 27 novembre
: Salon de la croissance verte des des éco-industries, avec un volet éco-construction, au Palais des Congrès du Futuroscope (Vienne). Le programme complet sur le site.


26 novembre à 20h30 : La rénovation écologique : conférence-débat avec Pierre Lévy, architecte, à la salle des Grassinières de Savigny L'Evescault (Vienne). Voir l'affiche.

2 décembre à 20h30 : Conférence-débat avec Jean-Luc Touly, spécialiste des questions de gestion de l'eau potable, qui a notamment participé au film "Water makes money , à l'Auditorium de Saintes (Charente-Maritime).

Manifs contre la réforme des retraite : retour en images

Contribution

Pierre-Emmanuel Dessèvres, responsable d'un projet industriel voué aux énergies renouvelables dans le nord Deux-Sèvres et membre d'Europe Ecologie nous alerte sur les assauts actuels contre la filière solaire :
"Après le lynchage de l'éolien, le contexte pas simple pour l'énergie biomasse en France et c'est maintenant le développement de la filière solaire qui est en grand danger, avec les récentes baisses tarifaires, diminution du crédit d'impôt et surtout les incertitudes qui pèsent avec le rapport Charpin, à charge contre le solaire, réalisé pour le gouvernement par les pro-nucléaires.
Notre gouvernement prépare tranquillement le lit d'un réinvestissement massif dans le nucléaire, les énergies renouvelables risquant de ne pouvoir démontrer leur potentiel dans les mois et années à venir (nous sommes déjà très en retard par rapport aux objectifs des 23% pour 2020). Un autre rapport était sorti pour démontrer la nécessité de prolonger la vie des centrales existantes (déjà prolongées de dix ans)... A nos représentants de monter au créneau sur le matraquage des EnR par le gouvernement dans les prochains mois".

Commenter cet article