Fruits et légumes : Une crise structurelle enfin reconnue mais des moyens insuffisants

Publié le par Jean Luc Guerbois

fruits-et-legumes.jpgPour pallier aux problèmes récurrents de la filière, le ministre a débloqué une enveloppe de 25 millions d’euros, dont 15 millions sont affectés aux mesures conjoncturelles d’allègement des charges financières et sociales pour les producteurs de pêches-nectarines, avec un taux de spécialisation à 50%.
La Confédération paysanne a demandé d’abaisser ce seuil à 30%, au regard de la diversification des exploitations, et restera vigilante à sa déclinaison dans les enveloppes départementales.
Cette mesure s’inscrit dans le cadre des aides de minimis donc plafonnée à 7500 € sur trois ans. Elle ne fait que reprendre les dispositions prises lors de crises précédentes, sans avoir un résultat probant sur le revenu des producteurs en difficulté.

Une enveloppe de 10 millions d’euros sera affectée aux mesures structurelles, qui sont indispensables à la survie des producteurs.
Au delà de la reconnaissance de la crise structurelle, les mesures annoncées ne remettent pas en cause le libéralisme qui prévaut dans ce secteur. Face à la concentration de la distribution, le ministre veut imposer une organisation forte de la production. Ceci traduit l’absence de remise en cause du monopole de la grande distribution dans la commercialisation des fruits et légumes, et ne prend pas en compte la diversité des acteurs à ce stade.

Le prix de revient pour les producteurs doit se substituer au prix de marché, en s’appuyant sur des outils de régulation européens au niveau de la production et de la commercialisation. Les outils proposés par le ministre ne seront efficaces que si sont mis en place au préalable un inventaire verger et légumier, un calendrier des productions et des droits de plantation, à l’instar de la production viticole, et ceci au niveau français et européen.
Le revenu des producteurs ne doit pas dépendre d’un système assurantiel.

Communiqué de presse de la confédération paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr/fruits-legumes-crise-structure-enfin-reconnue_75.php&actualite_id=1868

Publié dans Agriculture et eau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article