Greenpeace appelle à libérer l’énergie citoyenne pour changer de modèle énergétique en France

Publié le par Jean Luc Guerbois

eolienne.jpgLe samedi 24 septembre, Greenpeace, aux côtés de 350.org, d’Agir pour l’Environnement, des Amis de la Terre, de la fondation France Libertés, du collectif gaz de schiste Ile de France, du Réseau Action Climat et de Sortir du Nucléaire Paris, appelle les Parisiens à se mobiliser pour exiger la sortie des énergies fossiles et fissiles en se rassemblant à 14h30 à proximité du Mur pour la Paix, au bout du Champ-de-Mars à Paris, devant l’entrée de l’Ecole Militaire.

Une éolienne géante pour exiger la transition énergétique

Les centaines de personnes présentes sur place participeront à une fresque humaine en forme d’éolienne en mouvement. Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale « La Planète Bouge » à l’initiative de l’organisation 350.org et à laquelle participent des centaines de milliers de citoyens dans plus de 160 pays. Pour participer à la mobilisation à Paris et ailleurs en France (Lille, Bordeaux, Annecy, Nantes…) : rendez-vous sur www.moving-planet.org

L’énergie en France : un débat pris en otage

A l’occasion de cette journée, Greenpeace lancera sa nouvelle campagne « Libérons l’énergie ! » sur le thème de la transition énergétique en France. La question de l’énergie est depuis trop longtemps confisquée en France. Il est essentiel de la replacer au cœur du débat public.

Cette campagne vise à libérer l’énergie citoyenne et à inciter les Français à s’approprier le débat sur les choix énergétiques de la France. Recours massif à l’énergie issue du nucléaire, inexistence d’une politique forte en matière d’efficacité et de sobriété énergétiques, sabotage du développement des énergies renouvelables… La France reste l’otage de choix politiques et industriels qui empêchent notre pays de s’engager concrètement vers la transition énergétique” déclare Cyrille Cormier, chargé de campagne Energie pour Greenpeace France.

Engager la France dès 2012 vers la transition énergétique

L’élection présidentielle française de 2012 représente une opportunité historique à saisir pour tous les candidats. Catastrophe nucléaire de Fukushima, décision de plusieurs pays européens de sortir du nucléaire, opinion française largement en faveur d’une sortie du nucléaire (77% des Français selon un sondage IFOP de juin 2011 pour le JDD)… Certains pays comme l’Allemagne ont montré que le choix de la transition énergétique est non seulement possible mais également porteur d’immenses bénéfices socio-économiques. Pour la France, cette transition signifierait la création de près de 700 000 emplois durables et non délocalisables (selon Negawatt), la réduction des dépenses de santé et de la précarité énergétique de nombreux ménages français, l’expansion d’un vaste tissu d’entreprises spécialisées dans la rénovation des bâtiments et les énergies renouvelables…

Un site ressource : www.liberons-lenergie.fr

Le site internet www.liberons-lenergie.fr, lancé le 24 septembre, proposera de nombreuses ressources pour comprendre comment et pourquoi la France peut réussir la transition énergétique. Ce site sera également un lieu de convergence pour tous les citoyens et associations qui souhaitent se mobiliser afin de rappeler aux candidats à la présidentielle que leur bulletin de vote dépendra aussi de leurs positionnements sur l’avenir énergétique de la France.

 

Communiqué de Presse de Green Peace : http://presse.greenpeace.fr/energie-climat/greenpeace-appelle-a-liberer-l%e2%80%99energie-citoyenne-pour-changer-de-modele-energetique-en-france-2934-22092011

Publié dans Energie

Commenter cet article