L'eau : Bien Commun, Bien Public

Publié le par Jean Luc

Afficher l'image en taille réelle

 

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement sont des besoins vitaux que la collectivité doit garantir à tout-un-chacun.

 

Déjà à l’époque Romaine, les cités faisaient construire des aqueducs, des puits et des citernes de récupération de pluie afin de permettre à tous, riche bourgeois ou mendient, d’accéder gratuitement à une eau de qualité. Quant à l’assainissement il à été rendu obligatoire par édit royal suite à la peste noire, qui s’est en grande partie propagée par les rats vivants des eaux usées jetées à même la rue.

 

Ce rappel historique nous le montre bien : l’accès à l’eau potable et à l’assainissement sont des filières de protection de l’hygiène publique avant d’être des questions environnementales.

Il nous semble donc inconcevable de déléguer ces compétences à des entreprises privées dont l’objectif principal est le profil !

 

Les positions des Verts/Europe Ecologie sur le sujet sont donc claires :

 

-         La seule gestion adaptée au service d’eau potable et d’assainissement et une gestion publique.

 

-         La préservation de la qualité et de la quantité de la ressource doit primer sur les investissements en infrastructure de traitement : les impluviums des nappes doivent être clairement définis et les activités y être régulées.

 

 

-         Les défauts de paiement des personnes de bonne foie ne doivent pas entrainer de coupure d’eau !

 

-         Tous les ouvrages d’eau potable et d’assainissement doivent être publics et financés par la collectivité.

 

 

-         Lors du remplacement des réseaux, nous devons mettre en place des réseaux « zéro fuite » plutôt de d’investir au moins cher.

 

-         Bien que nous soyons farouchement opposés à la délégation de service à une entreprise privée, nous ne sommes pas contre des partenariats avec des entreprises privées, dans le cadre de marchés bien défini et de courte durée, pour le renouvellement des infrastructures.

 

Jean Luc GUERBOIS, correspondant vert/EE en Haute Saintonge.

Commenter cet article