Les Verts soutiennent les habitants de Ben S’mim qui s’opposent à la privatisation de leur eau.

Publié le par Jean Luc Guerbois

 

http://www.waternunc.com/assets/duplic8/Ben_S-Mim_Maroc.jpg

 

Le jeudi 22 juillet 2010 a eu lieu le lancement officiel de « Ain Ifrane », nom commercial de l’eau de source de Ben S’mim, au Maroc. L’exploitation et la commercialisation de l’eau de la source a commencé alors que 8 des habitants du village sont toujours poursuivis en justice et se présenteront pour la 19ème fois devant la cours d’appel le 25 Novembre 2010 pour avoir « osé » dire non et manifester pacifiquement pour exprimer leur refus de ce projet qui menace leur eau, leur principale richesse naturelle autour de laquelle gravite toute leur vie (agriculture, élevage, tourisme intérieur, ...).

Les Verts, convaincus que l’eau est un bien public commun qui ne doit pas être soumis à la logique du marché :

-  Affirment leur solidarité avec la population de Ben S’mim qui s’oppose à l’exploitation de l’eau de la source de Ben S’mim par la société Brasseries du Maroc, le nouveau propriétaire, contre la volonté des villageois, les propriétaires effectifs de la source.

-  Appellent les autorités à lever l’ensemble des poursuites judiciaires à l’encontre de la population du village de Ben S’mim.

-  Appellent à l’application, pour la population de Ben S’mim comme pour toute la population marocaine, de la récente résolution l’Assemblée Générale des Nations Unies pour le droit fondamental à une eau potable salubre et propre. Résolution à laquelle le Maroc et la France, pays d’origine des multinationales privées de l’eau, ont officiellement souscrit.

-  Se prononcent pour l’arrêt de toutes les formes directes ou indirectes de privatisation des sources d’eau ainsi que des services de l’eau (exploitation, traitement, distribution...), en particulier par les grands groupes privés français et européens de l’eau.

Commenter cet article