Mission d’observation des élections, à quoi ça sert

Publié le par Jean Luc Guerbois

Les bureaux de vote sont délimités par les bandes blanches, la bassine est l'isoloir - Elections, Ouganda 2011

 

Je suis cette semaine en Ouganda, pour participer à la mission d’observation des élections présidentielles et législatives qui se déroulent le 18 février.

C’est la troisième fois que je participe à ces missions. Je suis allée au Kirgizistan en octobre 2010 et en Azerbaïdjan en novembre 2010, et je voulais donc en dire un peu plus sur leur rôle, et la raison pour laquelle elles sont organisées.

 

 

A quoi servent ces missions ?

Le Parlement Européen envoie des députés en délégation d’observation des élections pour renforcer la crédibilité du processus électoral, le respect des droits de l’homme et de la démocratie. Ces missions d’observation donnent lieu à des rapports détaillés et publics.
Le but n’est pas d’influencer un résultat politique mais bien d’observer le processus électoral et de se prononcer sur le respect des normes démocratiques, ou de pointer le cas échéant les pratiques non démocratiques constatées.

Une femme dépose son bulletin dans l'urne - Elections, Ouganda, 2011

En plus des délégations envoyées par le Parlement, de nombreux acteurs internationaux peuvent participer à l’observation des élections : l’OSCE, le Conseil de l’Europe, l’OTAN notamment.

Qui fait partie d’une délégation ?

Le Parlement Européen envoie au minimum trois eurodéputés, représentant au moins deux groupes politiques et deux nationalités. La Mission internationale d’observation électorale est également composée de nombreux experts, observateurs internationaux (de l’UE ou hors UE), qui assurent le suivi à court et long terme.

En général, les eurodéputés qui vont observer les élections dans un pays travaillent sur ce pays au Parlement, et ont des relations de plus long terme avec les autorités, les ONG, et les parlementaires sur place. Les délégations, accompagnées de membres de l’administration, ont donc une connaissance précise du contexte dans lequel ont lieu les élections.

Que font les eurodéputés lors d’une délégation ?

Le texte réglementant les missions d’observation prévoit que les délégations n’arrivent pas la veille des élections pour repartir le lendemain, mais restent quelques jours sur place, afin de participer à des réunions d’information, des rencontres avec les partis politiques, les fonctionnaires en charge des élections, les ONG, les médias locaux et internationaux, etc.

Le jour même des élections, les députés observent l’ouverture et la fermeture des bureaux de vote, le déroulement du scrutin et le dépouillement.

Dépouillement - Elections, Ouganda, 2011

Publié dans Monde

Commenter cet article