Rapport Bockel sur la prévention de la délinquance juvénile : un épisode du remaniement annoncé ?

Publié le par Jean Luc Guerbois

Communiqué du 5 novembre

Europe-Ecologie Les Verts a pris connaissance avec consternation du contenu du rapport Bockel sur la prévention de la délinquance juvénile.

Parce que la délinquance des plus jeunes est un sujet qui intéresse toute la société, les mesures proposées par le rapport sont inutilement provocatrices et surtout totalement inefficaces.

Retour de la proposition de dépistage de la délinquance chez les enfants de trois ans, renforcement des possibilités de suspension des allocations familiales, stigmatisation des familles mono-parentales, des immigrés et jeunes issus de l’immigration, des personnes analphabètes... Dans un "copié/collé" de 90 pages, aucun des poncifs des dernières années de la droite dure n’aura donc été laissé de côté.

Alors que le gouvernement actuel sabre les crédits de l’Education nationale, des services sociaux, de la justice, de l’éducation spécialisée, des associations travaillant dans les quartiers, qui restent avec les élus locaux des acteurs majeurs du vivre ensemble, les propositions du rapport Bockel n’ont probablement qu’un objectif : assurer à leur auteur un siège après le remaniement.

Publié dans Société

Commenter cet article