Retraites : cette réforme est mauvaise, portons-en une autre !

Publié le par Jean Luc Guerbois

Communiqué de presse du 4 novembre 2010

 

 

(GIF)

 

C’est un gouvernement en fin de course qui a poussé la représentation nationale à voter précipitamment une réforme des retraites élaborée sans concertation ; c’est un président de la République décrédibilisé qui, peut-être, la promulguera. Le Parlement a, en tout cas, adopté un mauvais projet pénalisant aussi bien les femmes que ceux qui ont commencé à travailler jeunes ou ceux qui ont occupé des emplois pénibles, un projet favorisant le mal-être professionnel.

C’est un gouvernement en fin de course qui a poussé la représentation nationale à voter précipitamment une réforme des retraites élaborée sans concertation ; c’est un président de la République décrédibilisé qui, peut-être, la promulguera. Le Parlement a, en tout cas, adopté un mauvais projet pénalisant aussi bien les femmes que ceux qui ont commencé à travailler jeunes ou ceux qui ont occupé des emplois pénibles, un projet favorisant le mal-être professionnel

Malgré ce passage en force, les retraites ne sont pas sauvées et il faudra aux forces de progrès, dans la perspective de 2012, construire une nouvelle réforme dans le dialogue avec les syndicats et le respect de la justice sociale : réaffirmation de l’âge légal de départ à 60 ans, prise en compte des singularités des parcours, financement assuré par des solutions écologistes durables (taxation du capital, remise en cause des cadeaux fiscaux consentis par la droite à ses copains).

Europe Ecologie - Les Verts soutient le mouvement de contestation et, en tant que force politique désireuse d’incarner l’alternative au sarkozysme, souhaite incarner un espoir réel de changement. C’est dans cet état d’esprit résolu et positif que nous appelons à participer à toutes les manifestations du 6 novembre. A Paris, Ils seront notamment représentés par Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, le rendez-vous est fixé au Métro St Sébastien Froissard à 15h.

Commenter cet article