Ruffec : des enfants dicriminés en couleur !

Publié le par Jean Luc Guerbois

"Afin de lutter contre les impayés à la cantine scolaire (58.000 euros en 2010), le maire de Ruffec a autorisé la mise en place d'un écran tactile où l'état du crédit repas des élèves s'affichait en couleur, au vu et au su de tout le personnel. Le système s'avère efficace, le montant des impayés a beaucoup diminué, mais la pratique est jugée discriminatoire par les parents d'élèves." (extrait de presse)cantine.jpg
Soyons fier du travail de Dominique Voynet Maire de Montreuil qui ouvre les cantines de la ville à tous les enfants même ceux dont les parents ne peuvent pas payer (ce n'était pas le choix de son prédécesseur...). 2000 enfants s'y nourrissent chaque jour! Ce n'est pas du bio, certes mais alimenter toutes les cantines en bio en région parisienne, ce n'est pas simple, il faut mettre en place et structurer des filières... Cela prend du temps et c'est en cours. Bravo !
Et oui elle est souvent critiquée car les projets environnementaux n'avanceraient pas assez vite ( faux ! un projet d'écoquartier dans un quartier populaire est en route) mais l'écologie c'est aussi le social. C'est aussi permettre à tous d'accéder à une vie décente.
Et là, ce qu'autorise la mairie de Ruffec, c'est indécent !!!

Publié dans Société

Commenter cet article