SAFER : En finir avec 50 ans d’opacité et la politique des petits copains

Publié le par Jean Luc Guerbois

La Confédération paysanne s’est invitée ce jour au 50ème anniversaire de la SAFER à Lyon. Une centaine de paysans ainsi que des paysans en devenir sont venus demander à la SAFER :

  •  La transparence des opérations sur le marché foncier.
  •  La représentation de tous les acteurs du foncier et la reconnaissance du pluralisme syndical, traduit ailleurs depuis plus de 20 ans !
  •  La remise en cause du statut de société anonyme.

La Confédération Paysanne a remis au Président de la FNSAFER un Livre Blanc qui détaille les nécessaires évolutions pour que la SAFER s’adapte aux nouveaux enjeux : artificialisation des sols, place des collectivités territoriales, concurrence des usages agricoles (alimentaires, énergétiques,…).


De façon très concrète et urgente, la Confédération paysanne demande aux SAFER la publication des notifications notariales, de tous les projets d’acquisition amiable et des appels à candidatures pour rétrocessions sur le réseau internet en accès libre.


L’aménagement du territoire et la politique d’installation attendent des réponses d’une autre nature que la langue de bois et la compromission syndicale du Président de la FNSAFER.

Publié dans Agriculture et eau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article