Solidarité avec Stéphane Hessel pour la liberté d’expression

Publié le par Jean Luc Guerbois

Ce mardi 18 janvier, devait se tenir à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Paris, une conférence-débat autour de Stéphane Hessel, auteur du désormais best-seller « Indignez-vous ! ». Cette conférence devait faire suite à la pétition signée par plus de 10 000 personnes dénonçant les poursuites lancées contre monsieur Hessel et d’autres personnalités, dont Alima Boumediene-Thiery, sénatrice Europe Ecologie / Les Verts, pour leur implication dans la campagne BDS (Boycott-Désengagement-Sanction). Cette campagne appelle à boycotter les produits en provenance des colonies israéliennes illégales au regard du droit international.


Cette conférence devait réunir, en plus de Stéphane Hessel, un certain nombre de personnalités telles que Leïla Shahid, ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union européenne, Nurit Peled, militante israélienne de la paix qui a perdu sa fille dans un attentat terroriste, Haneen Zoabi, député au parlement israélien, Elisabeth Guigou, ancienne garde des Sceaux, ou encore le secrétaire général adjoint du Syndicat de la Magistrature, Benoist Hurel. Plus de trois cents personnes s’étaient d’ores et déjà inscrites à la conférence. Elle devait également permettre de donner la parole aux prévenus poursuivis en justice pour leur participation à la campagne BDS en vue de leur prochain procès. Lire la suite

Pourtant Monique Canto-Sperber, directrice de l’ENS, a annoncé le 12 janvier, après de vives contestations d'associations juives contre la tenue de ce débat, dont le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), avoir décidé d’annuler la rencontre.

Cette décision tombe très mal : elle peut être interprétée comme une forme de censure. Elle vient également cautionner l’idée reçue que toute critique de la politique de l’Etat d’Israël serait impossible en France.


Europe Ecologie / Les Verts tient donc à réaffirmer son total soutien et sa solidarité à Stéphane Hessel, intellectuel de renom et grande figure de la Résistance, et aux personnalités impliquées dans la campagne BDS, dont les propos n’ont jamais remis en cause l’existence d’Israël mais se montrent critiques de la politique israélienne actuelle vis-à-vis du peuple palestinien (refus du gel des nouvelles colonies, blocus de la Bande de Gaza, etc.).


EELV appelle donc à manifester pour la liberté d’expression, mardi 18 janvier, à partir de 18h30, place du Panthéon à Paris.


Des personnalités d’Europe Ecologie / Les Verts seront présentes demain soir à la manifestation, dont Cécile Duflot, secrétaire nationale d’EELV, et Alima Boumediene-Thiery, sénatrice de Paris.
 
Djamila Sonzogni, Porte-parole
Europe Ecologie Les Verts

Publié dans Société

Commenter cet article