Viande bovine : Bigard, Coop de France, une même vision … irresponsable et injuste.

Publié le par Jean Luc Guerbois

vacheLa Confédération Paysanne s’insurge contre les propos de J.P. Bigard prônant encore la concentration de l’élevage bovin français. Alors que les éleveurs ont déjà fait de très gros efforts de productivité, la multiplication des gros élevages, comme le souhaite M. Bigard ne se fera qu’au détriment des paysans. Ces propos, faisant suite aux difficiles années que l’on vient de vivre, sont une injure pour les producteurs.

Coop de France, de son côté, propose de réserver une prime de 60 € par animal avec un plancher de 50 jeunes bovins. Pour la Confédération paysanne, cette aide de 60 € doit aller au contraire aux naisseurs-engraisseurs avec un plafond de 30 jeunes bovins par UTH* afin d’encourager les éleveurs à engraisser tous leurs animaux.

Industriels privés et coopératifs se rejoignent pour mettre en place l’industrialisation et la concentration de l’élevage bovin français, le Ministre de l’agriculture y apporte sa contribution par des aides discriminantes.

La Confédération paysanne en appelle aux politiques et à l’ensemble de la profession pour condamner ces deux prises de positions Irresponsables et injustes. Elles conduiront à l’élimination d’un nombre toujours plus grand d’éleveurs au détriment de l’occupation du territoire. Elles ne visent qu’à accroitre les bénéfices des intermédiaires et à affaiblir des producteurs déjà fort affectés par l’augmentation des cours des céréales.

Les producteurs ne peuvent plus accepter d’être toujours la variable d’ajustement des profits du commerce de la viande.

 

* Unité de Travail Humain

 

Communiqué de presse de la confédération paysanne : http://www.confederationpaysanne.fr/viande-bovine-bigard-coop-france-meme-vision_69-actu_1873.php

Publié dans Agriculture et eau

Commenter cet article