Non à la répression des militants opposés au « train de l’enfer »

Publié le par Jean Luc Guerbois

Communiqué de presse du 6 décembre 2010

 y a un mois, les 5 et 6 novembre 2010, plusieurs militants antinucléaires franco-allemands bloquaient durant quelques heures à Caen un train de déchets nucléaires à destination de l'Allemagne, surnommé le "train de l'enfer" en raison de la très importante radioactivité du convoi.

Certains militants s’étaient enchaînés aux voies de chemin de fer pour dénoncer les dangers liés à l’énergie nucléaire. Les médias avaient alors suivi heure par heure les péripéties du train.


Grâce à cette action, les militants avaient réussi à briser le « mur du silence », toujours de mise lors du déplacement de ce type de convoi, en interpellant les pouvoirs publics. Une répression policière assez brutale s’en était suivie, largement médiatisée, blessant trois militants.

Ce mercredi 8 décembre, au tribunal de grande instance de Caen, sept de ces militants sont jugés pour avoir participé aux actions contre ce convoi de déchets nucléaires. Alors qu’ils ont déjà subi des violences policières qui risquent bien elles de rester impunies, ces militants risquent en plus de subir la répression judiciaire pour avoir simplement voulu mettre en acte le principe de précaution, de façon pacifiste et non violente et réclamer la transparence.

Europe Ecologie - Les Verts exprime sa solidarité et son soutien à ces militants antinucléaires et appelle le tribunal à les relaxer. Europe Ecologie - Les Verts appelle également ses élus et ses militants à se rendre à Caen mercredi 8 décembre, devant le tribunal de grande Instance, place Fontette à partir de midi, afin de soutenir les militants et réclamer à nouveau justice, transparence et respect du principe de précaution en matière de nucléaire.

Face à une industrie dangereuse, qui cultive le secret et bénéficie d'un traitement de faveur aux marges de nos institutions, le combat de ces militants est celui de tous les écologistes, afin de pouvoir enfin débattre en France en toute transparence de l'industrie du nucléaire, de ses dangers et de l'avenir de notre système énergétique.

Publié dans Société

Commenter cet article