Nucléaire, l'impasse

Publié le par Jean Luc Guerbois

tchernobylMalgré Tchernobyl ou plus récemment Fukushima, l'industrie du nucléaire continue de bercer les citoyens de fables sur la soi-disant sécurité de cette l'énergie atomique. Même si une large majorité des citoyens souhaite à termes en sortir. Nombre d'industriels comme d'hommes et de femmes politiques continuent de raconter que le nucléaire français est différent et plus sûr du nucléaire dans les autres pays. Comme si les nuages atomiques s'arrêtaient aux frontières. Comme si le risque était plus bas chez nous. Sauf que la réalité est plus effrayante que les histoires racontées par les services de communication d'EDF et AREVA. Preuve en est, les incidents se multiplient, comme à Marcoule, dans le sud de la France, voilà quelques jours.
Pourtant, les écologistes le défendent depuis leur création, on peut sortir du nucléaire. Comme le montrent les chercheurs du collectif Négawatt, une sortie programmée du nucléaire est possible. Nous avons jusqu'en avril 2012 pour convaincre les Françaises et les Français de la pertinence de ce projet politique.

> à lire : "72 heures après Marcoule, pourquoi ce silence ?"
> à voir : "Sortir du Nucléaire en 20 secondes"
> à lire : "Tchernobyl, Fukushima... On ne peut plus se fier à l'Etat", par Michèle Rivasi

Publié dans Energie

Commenter cet article